... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares et curieux et de partager les commentaires sur ces livres précieux ... ...

[TOLAND (John)]. Pantheisticon, 1720

Le premier livre maçonnique imprimé
[TOLAND (John)]. Pantheisticon, sive fomula Celebrandæ Sodalitatis Socraticae, in Tres Particulas Divisa; quæ Pantheistarum, sive Sodalium, continent I, Mores et Axiomata: II, Numen et Philosophiam: III, Libertatem, et non fallentem  Legem, Neque fallendam. Cosmopoli. [London], 1720, In-8° , de 3 ff. et 89 pp., texte en rouge et noir, pl. veau  brun époque, double encadrement dorés sur les plats avec fleurons d'angles, dos orné (rel. anglaise) rousseurs sinon bel exemplaire.  

Rarissime ouvrage tiré à très petit nombre, qui d'après P. Dujols & E. Nourry servait de rituel à une loge maçonnique dont les tenues appelées "sodalités" avaient lieu dans le secret le plus absolu, et dont l'activité était surtout antichrétienne et dont firent partie Bolinbrooke, Coolins, Tindall, Wolston, David Hume et d'Holbach. D'après le témoignage de Condorcet, Voltaire aurait reçu la lumière dans une de ces Sodalités dès l'âge de 32 ans et donc lors de son affiliation à la Loge des Neufs-Soeurs il était initié depuis longtemps, c'est ce qu'il confirme lui-même dans sa correspondance avec d'Alembert. Deschamps & Janet dans leur ouvrage sur les "Sociétés secrètes" consacrent un chapitre entier à Toland et à son ouvrage qu'ils considèrent comme une vraie révélation des secrets et agissements de la Maçonnerie d'alors. Il est dédié au lectori philomato et philalethi, et Mirabeau le fit adopter par la Loge des "Philalèthes ou amis réunis"“On prétend que cet ouvrage est celui de Toland qui renferme le plus d'impiétés... a un tel degré de perversité que les libertins même en ont été indignés. L'auteur y établit une société qu'il appelle socratique, et lui fait prendre pour hymnes les odes d'Horace" (Peignot, II, 161). "En examinant cette pièce, dit Mosheim, composée d'antiphones, de leçons, de litanies, le tout imprimé en caractères rouges et noirs, on peut difficilement s'empêcher de croire que l'intention de l'auteur n'ait été de tourner en ridicule les liturgies chrétiennes" (Hoefer, 45, 471). C'est celui de tous les ouvrages de Toland qui a causé le plus de scandale. Certains disent qu'il n'en avait fait tirer que 50 exemplaires et le distribuait lui-même mystérieusement à ses amis matérialistes, libres penseurs, libertins. Rappelons qu'il a paru 3 ans après les Constitutions maçonniques de 1717, et que le seul écrit qui fasse allusion à la Grande Loge d'Angleterre, "The Long Lewers", lui est postérieur. Il est qualifié "d'introuvable" par Dujols qui rappelle que Deschamps & Janet n'ont jamais pu s'en procurer un exemplaire, que Nourrisson en parle comme d'un mythe, et Brucker seulement par ouï-dire. Première édition. ¶ Stephen H. Daniel, Toland: his mehtods, manners and mind p.13 "Putting his principle into practice, Toland had very few copies of his Pantheisticon printed, and these he personally gave to his friends" - Albert Lantoine Un précurseur de la Franc-maçonnerie : John Toland (1670-1722), Nourry 1927 - Jammes Bûcher bibliogr. n°677 - Fesch p.1383 - Manque à Caillet et à Dorbon.
4.000 


VALERIAN (J. Pierre). Commentaires hiéroglyphiques, 1576

Aux armes du banquier lyonnais Michel Particelli d'Emery
VALERIAN (J. Pierre). Commentaires hiéroglyphiques, ou images des choses de Jan Pierius Valerian, esquels, comme en un vif tableau, est ingénieusement depeinct et representé l'estat de plusieurs choses antiques : comme de monnoyes, médales, inscriptions et devises, obélisques, pyramides et autres monumens : outre une infinité de diverses et profitables histoires, proverbes et lieux communs : avec la parfaite interpretation des mystères d'Aegypte, et de plusieurs passages de l'Escriture saincte conformes à iceux, plus deux livres de Coelius Curio touchant ce qui est signifié par les diverses images et pourtraits des dieux et des hommes, mis en françois par Gabriel Chappuys, Tourangeau. Lyon, Barthelemy Honorat, 1576, 2 tomes rel en 1 vol. in folio, de 10ff. 548pp, 2ff. 602pp (chiffrées par erreur 402) 21ff. de table, illustré de très nbr. gravures sur bois emblématiques et de lettrines in t., pl. vélin époque, plats frappés aux armes de Michel Particelli d'Emery père, banquier lyonnais, trésorier du Roi, originaire d'Italie et dont le fils Michel Particelli d'Émery (1596-1650) fut conseiller de Richelieu sous Louis XIII (OHR. fer n°1080, variante pour le fils), coiffe sup. anciennement restaurée, tache en haut du premier plat, mouillures sinon bon exemplaire. Ex-libris manuscrit de l'époque : " à Jehan de Billery Sieur de Montuault, huissier et valet de la chambre ordinaire de la Royne, 1576 achepté à Lyon". 

Rare première traduction française de ce célèbre ouvrage sur les symboles et emblèmes hiéroglyphiques dans lequel "l'auteur a rassemblé tout ce que l'on pouvait trouver dans les anciens auteurs sacrés et profanes de relatif à l'histoire naturelle, à la physique et aux phénomènes de la nature caché sous ces ingénieux emblèmes", formant ainsi la plus importante encyclopédie symbolique médiévale. Elle est augmentée de deux livres de Celius Curion.  ¶ Dorbon n°5036 (édition latine de 1604 seulement) - Caillet n°18979 "très recherché" - Brunet V.1041 - Baudrier IV, p.132.
2.500 

  






TAGEREAU (Vincent). Discours sur l'impuissance de l'homme et de la femme, 1612

Reconnaître l'impuissance par l'épreuve du congrès
TAGEREAU (Vincent). Discours sur l'impuissance de l'homme et de la femme, Auquel est déclaré que c'est qu'impuissance empeschant & séparant le mariage. Comment elle se cognoist. Et qui doit estre observé aux procès de séparation pour cause d'impuissance, conformément au saints canons & décrets; & à ce qu'en escrit les théologiens & canonistes... seconde édition. P., Vve J. Du Brayet, & N. Rousset, 1612, pet. in 8°, de 4 ff.-226pp., pl. veau marbré époque, dos orné, bel exemplaire.   


Seconde édition augmentée. L'avocat Tagereau recense ici les cas, règles et procédures en cas d'impuissance, et se déclare assez opposé à l'épreuve du "congrès" souvent imposée dans ce genre de procès. Définition du mariage, impuissance de l'homme et qualité de sa semence, comment se reconnaît l'impuissance, procès, congrès, séparations, restitution de la dot, conseils... L'ouvrage fût réimprimé par Liseux en 1887. ¶ Gay Amour, femmes I.926 "la plaisante procédure du congrès ... était d'une indécence monstrueuse, mais elle faisait les délices des juges... Elle ne fut abolie que sous Louis XIV"
1.000 


[LEPRINCE DE BEAUMONT (Mme)]. L'adepte moderne, ou le vrai secret des franc-maçons, 1755

Rarissime, le vrai secret des francs-maçons : l'alchimie
[LEPRINCE DE BEAUMONT (Mme)]. L'adepte moderne, ou le vrai secret des franc-maçons, Histoire intéressante. imprimé cette année à Londres, aux dépens de l'auteur, (v. 1755), pet. in 8°, de 1f. 229pp., pl. veau marbré époque, dos lisse orné, petite restauration à l'angle supérieur de qq. ff. sinon bel exemplaire.   

Très rare édition originale de ce roman alchimique. En fait le secret des Francs-Maçons serait la recette de la pierre philosophale permettant de transformer le plomb en or. ¶ Le cat. Ouvaroff (n°597) précise : "Il n'est nullement question des francs-maçons dans ce volume, c'est un roman sur la transmutation des métaux, dont le titre : Histoire intéressante, est exact." commentaire repris par Fesch p.26 - De nombreuses inconnues subsistent autour de ce texte. Le lieu de publication, sans doute fictif, serait la France, d'après le matériel typographique. Wolfstieg (41.487) pense que "L'adepte moderne" serait une traduction par "Mme Gut d[as] i[st] Beaumont" d'un roman allemand intitulé "Der neue Goldmacher" et paru pour la première fois dans un recueil en 1757. Mais une étude de Mme V.G. Mylne démontre que "Der neue Goldmacher" est la traduction de "L'adepte moderne", et non l'inverse. (cf. Martin & Mylne n°75.32) Quant à la date de publication, elle la situe vers 1755 selon la chronologie des événements du roman, réfutant ainsi les datations fantaisistes des diverses bibliographies : (Wolfstieg daté de 1777 ; Taute de 1780 ; Caillet de 1747 ; Fesch de 1747 ou 1750; cat. Ouvaroff de 1747). cf. V.G. Mylne, "The Bibliographer's Last Resort : Reading the Text", 18th-c. Fiction, vol.5, n.1, oct. 1992 - Caillet n°63 - Inconnu de Barbier et Quérard - Pas dans les 2 cat. F.M. de la Bibl. de Lyon - Pas dans Dorbon. - Très rare, le cat. CCFR ne recense que 4 exemplaires (BNF, Arsenal, Aix, Avignon).
1.500 




CYRANO de Bergerac (Savinien de). Les Oeuvres diverses, 1699

CYRANO de Bergerac (Savinien de). Les Oeuvres diverses, de Monsieur de Cyrano Bergerac, enrichi de figures... Amsterdam, chez Daniel Pain, 1699, 2 tomes in 12, de 4ff.-324pp. 13ff. et de 325 à 430pp. ill. de 5 gravures h. t. dont un portrait & 80pp. 9ff. et de 81 à 306pp. (chiffrées 206) ill. de 4 gravures h. t., rel. en un fort vol. pl. veau brun époque, dos orné lég. passé, très bon exemplaire.  
Très bonne édition collective illustrée des Oeuvres de Cyrano, contenant Les Etats et Empires de la Lune et du Soleil, le fragment de physique ou la science des choses naturelles, les lettres (avec pour et contre les sorciers), le pédant joué, et la mort d'Agrippine. Les "Etats et Empires de la Lune et du Soleil", sont considérées à la fois comme des oeuvres d'anticipation tout à fait remarquables, mais aussi comme des oeuvres empruntes d'une connaissance profonde du symbolisme hermétique, avec entre-autres les célèbres passages sur la langue des oiseaux, et sur le combat de la Salamandre et du Rémore...  Cyrano est en tout cas un véritable précurseur de la science-fiction. ¶ Brunet II. 46 - Versins utopie p.219 "...avec lui l'anticipation a fait un pas considérable..." - Hartig & Soboul utopie p.33 - Cat. Valette utopies n°105 à 107  (autres éditions) "la conviction scientifique... et la féerie savante ont admirablement utilisé la forme utopique..."
1.200 


   



[JOUFFREAU DE LAZERIE (Abbé)]. Le joujou des Demoiselles, 1793

Le second exemplaire connu ?
[JOUFFREAU DE LAZERIE (Abbé)]. Le joujou des Demoiselles, ou choix de poésies luxurieuses, à l'usage des menus plaisirs du beau sexe libertin. à Vitapolis, du boudoir de Mademoiselle Conine, 1793, in 16, de 108pp., ill. d'un frontispice très leste gravé, pl. veau raciné époque, dos lisse orné, guirlande dorée sur les plats, tr. dorées, bel exemplaire (de la bibliothèque A.R. Le Conte Boudeville, avec son ex-libris Art Nouveau contrecollé in fine). 
Rarissime édition de ce curiosa illustré d'une figure libre en frontispice. Ce recueil de contes, anecdotes et épigrammes érotiques est attribué à l'abbé Jouffreau de Lazarie (selon Pia et Gay). Il fait la part belle aux femmes qui, dans cet ouvrage, sont "indécises et volages, changeant d'avis comme de vits, elles voudraient, dans le même lit, mari par derrière et amant par devant, se piquent de réconcilier ainsi le coeur et l'esprit " (Dictionnaire des oeuvres érotiques). Ces courtes pièces pornographiques en vers furent publiées la première fois vers 1750. Réimprimées plusieurs fois, elles sont souvent illustrées dans le texte de vignettes "pour la plupart d'une exécution assez médiocre; quelques-unes sont grivoises aucune n'est libre; mais il n'en est pas de même du texte qui est un recueil de poésies licencieuses" (Cohen). ¶ Aucun exemplaire de cette édition au cat. CCFR - 1 seul exemplaire au cat. KVK (Wien Rathaus) - Aucun exemplaire dans OCLC - Gay Amour, femmes II. 730 - ni Pia (I. p.649), ni Cohen (p. 521) ne mentionnent cette édition.
1.600 





DUFOUR (Philippe Sylvestre). Traitez Nouveaux & curieux du Café, du Thé et du Chocolate, 1668

L'exemplaire de Charles Louis de Lorraine, prince de Pons
DUFOUR (Philippe Sylvestre). Traitez Nouveaux & curieux du Café, du Thé et du Chocolate, Ouvrage également nécessaire aux médecins, & à tous ceux qui aiment leur santé. 2e édition. à Lyon, chez J. B. Deville, 1688, in 12, de 10ff. 444pp. & 5ff., ill. d'un front. gravé et de 3 planches gravées h.t., avec 4 en-têtes gravées in t., pl. veau brun époque, dos orné, rousseurs sinon bel exemplaire. (ex-libris gravé de Charles Louis de Lorraine (1696-1755) prince de Pons).  
Seconde édition conforme à celle de 1685. Elle est tout aussi rare. Les gravures montrent un Turc préparant du café, un Chinois avec son pot de thé, et un Indien d'Amérique avec sa chocolatière, ainsi que les plantes associées à ces boissons. Ph. Silvestre Dufour, né à Manosque en 1622 et mort à Vevey en Suisse en 1685, se fixa à Lyon comme marchand-droguiste. Peu avant la révocation de l’édit de Nantes il quitta Lyon pour la Suisse, en compagnie de son ami Jacob Spon, qui aurait (selon certains) collaboré à la rédaction de l'ouvrage. Dufour expose les propriétés chimiques et thérapeutiques des plantes, puis décrit les différentes façons de les préparer et termine par des recettes. ¶ Oberlé n°733 (édit. de 1785) - Vicaire p.293 - Cordier Bibl. Sinica 1, 491 - Bitting, pp.134  - Kress S.1578 - Sabin 21146 (édit. de 1693) - Wellcome II, p.494.
1.700 




[DE L'AULNAYE (F.H.S.)]. Thuileur des trente-trois degrés de l'Ecossisme, 1821

En reliure maçonnique
[DE L'AULNAYE (F.H.S.)]. Thuileur des trente-trois degrés de l'Ecossisme, du Rit ancien, dit accepté; auquel on a joint la rectification, l'interprétation, et l'étymologie des mots sacrés, de passe, d'attouchement, de reconnaissance, etc., suivi de l'exposé du système de la génération universelle des êtres, selon la doctrine symbolique des Anciens. Nelle édition corrigée et augm. P., Delaunay, 1821, in 8°, de XX-405 pp., 21 planches litho. h.t. représentant les tableaux, chiffres, alphabets, sceaux etc. en usage dans les différents grades, et un grand tableau replié du "système de physique générale suivant la doctrine symbolique des Anciens", demi-basane brune moderne genre ancien, dos lisse orné de fers maçonniques, nbr. rousseurs. 


Très rare troisième édition augmentée du meilleur tuileur de l'écossisme, le premier tuileur publié. Rappelons que curieusement, De L'Aulnaye auteur du 1er tuileur maçonnique, n'était pas maçon. ¶ Caillet n°2910 "cet ouvrage rare et recherché est un des meilleurs thuileurs qui existent. Il contient touts les mots sacrés en texte hébreu avec leur étymologie radicale, la disposition des Loges, etc." - Dorbon n°5663 - Fesch col. 463 - Manque à Wolfstieg.
1.000 


PAGAN (Blaise François, comte de Merveilles). Les six livres des théorèmes géométriques, 1651

aux armes de Pierre Brunet baron de Chailly président de la chambre des comptes
PAGAN (Blaise François, comte de Merveilles). Les six livres des théorèmes géométriques, donnez pour supplément des sciences mathématiques. Paris, chez la Vve André Musnier, 1651, in 8°, de 2ff. 192pp. 2ff. 1f. bl., pl. veau brun époque, dos orné, plats frappés aux armes de Pierre Brunet, baron de Chailly, Seigneur de Serigny, président de la chambre des comptes de Paris (reçu en 1702), qq. petites taches en marge et coiffes restaurées sinon bon exemplaire.   

Edition originale rare. Blaise François Pagan, comte de Merveilles, seigneur de l'Isle, est un ingénieur militaire français et maréchal de camp, un théoricien de la fortification et un scientifique. Il sert dans les armées de Louis XIII et Louis XIV. Il est resté célèbre pour ses traités sur la géométrie, l’astronomie et les fortifications. Vauban s'est beaucoup inspiré des théories de Pagan, qui fut son maître. ¶ Pogendorff II. 343
1.500 

LA CHAPELLE (Abbé de). Le ventriloque, ou l'engastrimythe. 1772

Le plus ancien traité sur la ventriloquie
LA CHAPELLE (Abbé de). Le ventriloque, ou l'engastrimythe. Londres, chez de L'Etanville, P., chez la Vve Duchesne, 1772, 2 parties in 12, de XXIII-572 pp., rel. en 1 vol. demi-veau marbré époque à coins, dos orné, coiffes anciennement restaurées, sinon bon exemplaire. 

Rare traité sur la ventriloquie, le plus ancien sur le sujet. L'auteur était un mathématicien et physicien inventeur d'un scaphandre en liège pour marcher à la surface des eaux, dont il est aussi ici question. Ses ouvrages furent longtemps estimés. La Chapelle attribue la ventriloquie à la grande flexibilité des organes vocaux accrue par un fréquent exercice, et explique par là les oracles et autres phénomènes merveilleux dont il est question chez les anciens. ¶ Caillet n°5898 - Quérard France Litt. IV/361 “ouvrage curieux, et le plus complet que nous ayons sur cette matière.” - Fechner Biblio. prestidigitation p.310
1.300 




NOSTRADAMUS (Michel). Les prophéties de M. Michel Nostradamus, Lyon 1568

NOSTRADAMUS (Michel). Les prophéties de M. Michel Nostradamus, médecin du Roy Charles IX et l'un des plus excellens astronomes qui furent jamais. Lyon, 1568, in 8°, de 63ff.ch.-1f. & 56ff.ch.-8ff., ill. d'un portait au chapeau au titre, - Relié à la suite : [Gruget Fr.] Recueil des prophéties et révélations, tant anciennes que modernes. Jouxte la coppie imprimée à Troyes, par Nicolas Oudot. Rouen, David Ferrand, [vers 1650]., de 112pp.,  Soit 2 ouvrages en un vol. pl. basane marbrée époque lég. frottée, tr. rouges, rousseurs.

-1) Rare et célèbre édition du XVII° siècle antidatée (et sans doute imprimée vers 1649 à Paris ou à Troyes), contenant les présages ès années 1555 et suivantes... et les prédictions admirables ... présentées au Roi Henri IV par Vincent de Sève en mars 1605. Elle se distingue par les 2 quatrains de la VII° Centurie contre Mazarin, sans doute ajoutés au moment de la Fronde en 1648, et  débutant ainsi : "Quand Innocent tiendra le lieu de Pierre, le Nizaram [Mazarin] Cicilien se verra en grands honneurs mais apres il cherra, dans le bourbier d'une civille guerre." ¶ Chomarat-Laroche n°105 "Cette édition est antidatée car les prédictions de Vinvcent de Sève n'apparaissent qu'au XVIIe siècle" - Dorbon n°6360 "Bien que portant la mention cette édition, d'ailleurs très rare... est une contrefaçon exécutée à Paris en 1649 pour le compte d'ennemis du Cardinal Mazarin" - Cat. B.N. "imprimé à Troyes par Pierre Du Ruau vers 1630" - Benazra n°38 "sans doute imprimée à Troyes" - Caillet n°8070 "ces deux éditions de 1568 sont les meilleures". - 2) Le Recueil des prophéties de Ste Brigitte de Suède, en impression de colportage sort des presses de David Ferrand le jeune, qui fut actif à Rouen de 1615 à 1660.  
800 

HAÜY (Abbé René Just). Traité de minéralogie, 1801

Le père de la cristallographie
HAÜY (Abbé René Just). Traité de minéralogie, Paris, chez Louis (imp. de Delance), 1801, 4 vol. in 8° et un atlas in folio oblong, ill. de 86 planches gravées pour l'atlas, pl. basane racinée, dos lisse orné, pour le texte et demi-basane à petits coins, dos lisse orné pour l'atlas (reliure légèr. différente). Qq. mouillures claires pour l'atlas sinon bel exemplaire avec un ex-dono de l'auteur au 1er vol. de texte " Exemplaire de choix donné par l'auteur, Hauy"   
Edition originale rare de cet ouvrage majeur. ¶ En français dans le texte n°176 "Deux autres ouvrages remarquables jalonnent l'oeuvre de R.J. Hauy : le Traité de minéralogie publié en 1801 et le Traité de cristallographie." - Hoover coll. n° 391 "This is the man who truly founded and developed the science of crystallography" - DSB VI p. 178 "In 1795, Hauy began teaching courses in physics and mineralogy at the Ecole des Mines and became a member of the newly founded Institut National des Sciences et des Arts, in the natural history and mineralogy section. In 1801, he published his main work, Traité de minéralogie, the first volume of which presented his crystal theory; in the three subsequent volumes he expounded his system of mineral classification. In this work he revised the nomenclature of minerals" - Honeyman 1627.
4.000 




DESAGULIERS (J. Th.). Cours de physique Expérimentale, 1751

Le démonstrateur d'Isaac Newton à la Royal Society
DESAGULIERS (J. Th.). Cours de physique Expérimentale, traduit de l'anglois par le R.P. Pezenas. Paris, J. Rollin & Ch. Ant. jombert, 1751, 2 vol. in 4°, de 2ff. XII 1f. 503pp. 2ff., ill. de 32 planches gravées se dépl. & de 2ff. IV-634 et 6pp., ill. de 46 planches gravées se dépl., pl. veau marbré époque, dos orné, cachet sinon bel exemplaire.  

Première édition française du grand traité de physique du démonstrateur d'Isaac Newton à la Royal Society. Jean Théophile Désaguliers (La Rochelle 1683 - Londres 1744) huguenot émigré à Londres et scientifique proche de Newton est principalement connu de nos jours comme un des fondateurs de la Franc-maçonnerie moderne. Il est très intéressé par la mise en pratique des nouvelles théories scientifiques de son époque, par exemple en 1717 il se rend en Russie où il construit une machine à vapeur servant à actionner les fontaines du Tsar. Par ailleurs, ses recherches en mécanique (frottement, machine à vapeur) et sur l'électricité (conductivité) débouchent sur d'importantes découvertes et inventions. Son influence sur Benjamin Franklin est de ce fait déterminante. ¶ DSB IV. 43 "Desaguliers' practical abilities aroused the Royal Society's interest soon after his arrival in London. Late in the winter of 1713-1714, at Newton's suggestion, he was invited to repeat some of Newton's experiments on heat; before long he had become de facto curator of experiments. He was elected a fellow on july 1714... (he) continued to furnish the society with experiments until his death. In practical mechanics he was highly skilled, being the first English writer to give theorical analyses of machines on the basis of statics... (His treaty) entitles Desaguliers to be considered a forerunner of the more advanced knowledge of machinery that characterized the Industrial Revolution"
2.000 





VERRIEN (Nicolas). Recueil d'emblêmes, devises, médailles, et figures hiéroglyphiques, 1724

VERRIEN (Nicolas). Recueil d'emblêmes, devises, médailles, et figures hiéroglyphiques, au nombre de plus de douze cent, avec leurs explications. Accompagné de plus de deux mille chiffres fleuronnez ... avec les tenants, supports, & cimiers servant aux ornemens des armes.  Paris, Claude Jombert, 1724, in 8°, de 1f. de titre un portrait par Edelinck 62pp. avec 62 planches gravées d'emblèmes, 2ff. gravés 16pp. un titre gravé et 154 planches de monogrammes (chiffrées 153 avec une 20bis), une table de 24pp. & un titre gravé avec 17 planches gravées de supports et cimiers, pl. veau marbré époque, dos orné, qq. infimes rousseurs éparses sinon bel exemplaire.   

Recherché. Dernière édition très remaniée de ce recueil classique d'emblèmes et monogrammes, ouvrage « très utile graveurs, peintres, sculpteurs, orfèvres, brodeurs, serruriers ». Verrien était maître-écrivain spécialisé dans les chiffres et monogrammes. La première édition date de 1685. ¶ Cohen p.1011 - Landwehr emblems n°771 - Praz p.171.

1.000 



HIPPOCRATE. Traité... des airs, des eaux et des lieux, 1800

HIPPOCRATE. Traité... des airs, des eaux et des lieux, traduction nouvelle avec le texte grec collationné sur deux manuscrits, des notes critiques, historiques et médicales .... un tableau comparatif... une carte & les index nécessaires par Coray. Paris, impr. de Baudelot et Eberhart, 1800, 2 vol. in 8°, de 2ff. CLXXX-170pp. 1f. & 2ff. 484pp., ill. d'un grand tableau se dépl. et d'une carte gravée se dépl., demi-veau brun romantique, dos orné, petit manque à un mors sup., qq. très rares rousseurs sinon bon exemplaire.   


Célèbre édition érudite bilingue donnée par le Dr. A. Coray, né en 1748 à Smyrne et diplômé de la faculté de médecine de Montpellier. Émile Littré, dira de cette édition critique : "En sa triple qualité de Grec, de médecin et d’helléniste, Coray était plus propre qu’aucun autre à donner une édition du Traité des Airs, des Eaux et des Lieux ; et j’ai cru ne pouvoir trop puiser à une source d’érudition aussi abondante et aussi sûre...". Les notes purement philologiques, sont en effet des modèles de critique littéraire et méritent des éloges sans réserve. Le "traité des Airs, des Eaux et des Lieux" se divise en deux sections : la première consacrée à l'étude des influences extérieures sur l'organisme ; la seconde, à l'étude de ces mêmes influences sur les facultés morales de l'homme, sur les institutions des peuples et le caractère des nations. Hippocrate y défend l'idée que c'est le climat, le milieu géographique, l'alimentation qui expliquent les différences entre les peuples.  Montesquieu dota la théorie des climats d'une force retentissante en l'appliquant au seul domaine politique. La théorie des climats apparaîtra une dernière fois dans la philosophie allemande de Herder et Hegel. ¶ Brunet III. 175 "traduction très estimée"
750 

GALLAND (Julien-Claude). Recueil des rits et cérémonies du pèlerinage de la Mecque, 1754

Le rituel du pélerinage à la Mecque
GALLAND (Julien-Claude). Recueil des rits et cérémonies du pèlerinage de la Mecque, auquel on a joint divers écrits relatifs à la religion, aux sciences et aux moeurs des Turcs. Amsterdam, P., Dessaint, Saillant, 1754, pet. in 8°, de VIII-215 pp., pl. veau marbré époque, dos lisse orné, coiffes très lég. usées, tr. marbrées. Bon exemplaire. 

Edition originale de ce rare recueil des cérémonies du pèlerinage de la Mecque dû au neveu du traducteur des “Mille et une nuits”, qui fut également un spécialiste des langues orientales et qui remplit les fonctions de drogman dans le Levant. Le recueil contient aussi: le “Cathéchisme  musulman” d’après le Cheîkh Aly fils d’Iaakoub, la trad. d’une dissertation de Zehny Effendy sur les sciences des turcs, une relation de l’isle de Chio,  de la marche du mariage de la Sultane Esma. Intéressant témoignage transcrit nous dit l’auteur d’après “des manuscrits que  j’ai eu avec beaucoup de peine dans l’Orient, car les Musulmans sont fort réservés, et ne s’ouvrent que très difficilement aux chrétiens sur les détails de leur religion”. Rare ¶ Hage Chahine n° 1769 - Chadenat 5207 - Gay 3639 - Blackmer 643.      1.600 



[LA FOLIE (Louis Guillaume de)]. Le philosophe sans prétention ou l'homme rare, 1775

La première machine volante électrique
[LA FOLIE (Louis Guillaume de)]. Le philosophe sans prétention ou l'homme rare, Ouvrage physique, chymique, politique et morale, dédié aux savants. Paris, Clousier, 1775, in 8°, de 350 pp., ill. d'un joli front. gravé représentant une machine volante et de 2 vignettes gravées par Boissel in t., pl. veau marbré époque, dos lisse orné, triple filet doré sur les plats, tr. marbrées, qq. rares fines rousseurs sinon bel exemplaire finement relié. 

Edition originale de cette célèbre utopie scientifique, sorte de fiction astronautique originale qui décrit l'arrivée sur terre d'un habitant de Mercure dans une machine volante électrique, dont la description est considérée comme la première anticipation de la dynamo (cf. Duhem Musée de l'aéronautique). Cet étonnant aérostat décrit et représenté en frontispice est aussi considéré comme la première machine volante "électrique" par Mohler et Nicolson ("The first Electrical Flying Machine", in Essays Contributes in Honor of W. A. Neilson, 1939 ). Rappelons que La Folie était chimiste et auteur de plusieurs innovations en matière de vernis et teintures. L'habitant de Mercure donne d'ailleurs ici de nombreuses explications concernant l'Alchimie, l'électricité, la gravitation, la géologie, les tremblements de terre etc... Rare et curieux ouvrage.  ¶ Caillet n°5969 - Tissandier 8 -  Duhem 128 - Cohen 546 - Versins utopie p.276 - Nicolson Voyage to the Moon p.195/200 - Wellcome III. 430.
1.400 



BORDELON (Abbé L.). Les tours de Maître Gonin, 1713

Prestidigitation
BORDELON (Abbé L.). Les tours de Maître Gonin, enrichis de figures en Taille-douce. Paris, chez Charles Le Clerc, 1713, 2 vol. in 12, de 4ff. 407pp. 2ff. de table & 404pp. 2ff. de table, ill. de 12 planches gravées h.t., pl. veau blond dos orné, pièce de t. noire, encadr. de filet doré, dentelle in t., tr. dorées sur témoin (Hering & Müller).  (vers 1830). Bel exemplaire finement relié (ex-libris gravé Joseph Thibault) (v1). 

Edition originale. Curieux roman facétieux centré autour de la figure du prestidigitateur Gonin : avec description de tromperies, de tours d'adresses, jeux des gobelets, magie, tours de divinations, jeux, tours de cartes, de gibecières, mais aussi des apparitions, des spectres ... etc. Les «Tours de Maître Gonin» illustrent l'idée que les superstitions naissent des tromperies d'imposteurs habiles. ¶ Fechner prestidigitation p.79 - Caillet, 1426 - pas dans Dorbon - L’association des relieurs Hering et Müller dura peu (1830-1834), car Müller reprit l’atelier de Thouvenin en 1834.
800 





VIARDEL (Cosme). Observations sur la pratique des accouchemens, naturels, contre nature, & monstrueux, 1748

Reliure à la marque de la famille Fouquet
VIARDEL (Cosme). Observations sur la pratique des accouchemens, naturels, contre nature, & monstrueux, Avec une Méthode très facile pour secourir les femmes en toute sorte d'accouchements, sans se servir de crochets, ni d'aucun instrument, que de la main seule... Paris, chez d'Houry Père, 1748, in 8°, de 4ff. 344pp. 4ff. de table, ill. de 16 planches gravées h.t. dont 2 se dépl. et d'un portrait gravé se dépl., pl. veau marbré époque, dos orné de la marque à l'écureuil de la famille Fouquet, petite mouillure en marge des premiers ff. sinon bon exemplaire. (Olivier, Roton pl. 1398 fer n°6 "Enfin, on trouve des livres ne présentant comme marque de propriété qu'un écureuil frappé au milieu des plats, quelquefois répété aux angles ou même seulement frappé sur le dos. Nous pensons que ce fer a dû être gravé pour le surintendant et qu'il a été ensuite utilisé par d'autres membres de la famille Fouquet.")   
Cosme Viardel était chirurgien de la Reine Marie-Thérèse, mais aussi un accoucheur de renom; l'édition originale est de 1671. Son ouvrage est celui d'un praticien, et quoique sévèrement jugé par Mauriceau, on y trouve des observations intéressantes et une pratique fort judicieuse, comme par exemple son aversion pour les instruments meurtriers dont on abusait tant à l'époque. Avec de remarquables illustrations dont un étrange portrait dépliant où l'auteur montre du doigt un enfant mort-né, et 16 autres planches des différentes manoeuvres de l'accouchement. ¶ Dezeimeris IV, p.329.
1.300