... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares et curieux et de partager les commentaires sur ces livres précieux ... ...

LA METTRIE (Julien Offray de). L'homme machine, 1748

Le matérialisme mécaniste
LA METTRIE (Julien Offray de). L'homme machine,  à Leyde, de l'imp. d'Elie Luzac fils, 1748, in 16, de 10ff. 109pp., demi-maroquin rouge moderne genre ancien, dos à filets dorés p. de t. verte, qq. petites brunissures sinon bon exemplaire dans une jolie reliure pastiche de qualité. (Devauchelle rel.).  

Seconde édition en 109 pages. La toute première en 108pp. ayant été presque entièrement détruite par ordre du Consistoire de Leyde en décembre 1747. Le plus célèbre et le plus polémique des traités de La Mettrie, dans lequel il expose ouvertement les fondements de son matérialisme biologique radical.  Il étend à l’homme le principe de l’animal-machine de Descartes. C'est "Le premier philosophe d'envergure à défendre la thèse du matérialisme. Non seulement il coalisa contre lui les philosophes spiritualistes ... mais les philosophes matérialistes qui lui succédèrent avaient coutume de prendre à partie sa philosophie... il fut un véritable souffre douleur du matérialisme en France. Nous savons aujourd'hui que les vastes synthèses esquissées par d'Holbach ou Diderot auraient été difficilement concevables sans le talent de ce génial précurseur..." Ch. Paillard matérialisme des lumières, "l'homme-machine" 2004. ¶ En français dans le texte n°151 "La Mettrie peut être considéré comme la plus grande figure de la tradition médicale du matérialisme." - Garrison-Morton n°586 - Stoddard La Mettrie n°31 - Tchemerzine-Scheler III.949 
2.800