... ... Ce blog permet de mieux faire connaître certains livres anciens rares et curieux et de partager les commentaires sur ces livres précieux ... ...

LENOIR (Alexandre). La Franche-Maçonnerie rendue à sa véritable origine, 1814

LENOIR (Alexandre). La Franche-Maçonnerie rendue à sa véritable origine, ou l’antiquité de la Franche-Maçonnerie prouvée par l'explication des mystères anciens et modernes. P., Fournier, oct. 1814, in 4°, de 4ff. 302pp. 1f. de table, ill. 10 grandes planches gravées h. t. dont la plupart se dépl. et une coloriée, pl. veau raciné époque, dos lisse richement orné, p. de t. rouge, plats avec un encadrement de dentelle dorée, tr. marbrées, bel exemplaire bien complet. 
Un des ouvrages maçonniques les plus rares. En particulier complet de la planche dépliante de la procession en l'honneur d'Isis, qui manque très souvent. On y trouve aussi les 2 grands tableaux dépliants suivants: "Système hiéro-astronomique, physique et astrologique des peuples anciens" et "Planisphère iconologique des signes et de leurs décans". De par son iconographie on peut considérer cet ouvrage comme une pièce de bibliophilie maçonnique. C'est le résultat d'un cours magistral fait par Alexandre Lenoir en 1811, à la demande des frères de la Loge écossaise à laquelle il appartenait. Il s'agit d'un volumineux essai visant à expliciter le symbolisme maçonnique en le comparant aux mystères de l'antiquité, principalement égyptiens. ¶ Dorbon n°6137 “Le plus beau et l'un des plus rares ouvrages sur le sujet...” - Caillet n°6504 - Fesch p.840 - Wolfstieg 4093.

3.800 



LAMY (R.P. Bernard). Elémens de mathématiques ou traité de la grandeur en général, 1689

LAMY (R.P. Bernard). Elémens de mathématiques ou traité de la grandeur en général, qui comprend l'arithmétique, l'algèbre, l'analyse et les principes de toutes les sciences qui ont la grandeur pour objet Paris, chez André Pralard, 1689, in 12, de 12ff. 416pp. 4ff. de table, pl. veau époque, dos orné, un mors très lèg. fendu, aux petites armes du Dauphin frappées en queue. Bel exemplaire. 

Seconde édition du "traité de la grandeur" paru en 1680. C'est un excellent traité de mathématiques, "d'une remarquable clarté" (Hoefer). Lamy qui fut persécuté et condamné pour avoir défendu les idées de Descartes, reprend ici les correspondances établies par Descartes entre les opérations mathématiques sur les grandeurs et les constructions géométriques à la règle et au compas. ¶ Poggendorff, 1363. 

650 

LAWRIE (Alexander). The History of Free Masonry, 1804

LAWRIE (Alexander). The History of Free Masonry, Drawn from Authentic Sources of Information. With an Account of the Grand Lodge of Scotland, from Its Institution in 1736, to the Present Time. Edinburgh, Printed by Alex Lawrie & Co, 1804, gd in 8°, de XX 340pp., demi-veau blond XIXe à coins, dos orné de fleurons à froid, p. de t. rouge, qq. petites taches en marge sinon bon exemplaire à toutes marges.  


Edition originale rare de ce premier historique de la maçonnerie rédigé par un écossais. Lawrie fut libraire à Edinburgh et éditeur de l'Edinburgh Gazette, puis il devint bibliothécaire et enfin Grand Secrétaire de la Grande Loge d'Ecosse de 1810 à 1831. Certains affirment que le véritable auteur serait en fait Sir David Brewster (1781-1868) le savant physicien écossais, membre de la Royal Society. Cette oeuvre d'importance, ne fut publiée en langue française qu'en 2001 d'après un traduction manuscrite inédite de Cl. Ant. Thory datée de 1813 et restée jusqu'alors inconnue. Cela reste une source majeure pour l'histoire de la maçonnerie écossaise. ¶ Pas dans Caillet ni Dorbon - Kloss 2828.
1.200 

LECAT (Claude-Nicolas). Traité de la couleur de la peau humaine en général, de celle des nègres en particulier, 1765

LECAT (Claude-Nicolas). Traité de la couleur de la peau humaine en général, de celle des nègres en particulier, et de la métamorphose d’une de ces couleurs en l’autre, soit de naissance, soit accidentellement. à Amsterdam (Rouen), 1765, in 8°, de 1f. XIV-191 pp., ill. d'un front. gravé de Gravelot, et d'un bandeau gravé in t., cart. papier marbré rose époque, dos lisse lèg. bruni, pièce de titre verte, coiffes usées. (ex-libris Dr. Maurice Villaret)  


Edition originale peu commune. Lecat était chirurgien et naturaliste, professeur et démonstrateur royal en anatomie et chirurgie. Il discerne à l'origine de la couleur de la peau un pigment qu'il nomme "oethiops" et qui est associé au tissus nerveux. ¶ "Le Cat discerned the presence of a pigment which he called "ethiops" (i.e. melanin). From this he deduced that human skin tissue must contain similar structures and that they may be the cause of skin color. Given me physiological association of "ethiops" with nerve tissue, it appeared to Cat that skin color could not possibly be determined by bile from the liver, pancreas, or gall bladder. While unclear of its origin and its role, he believed there was an intrinsic relation between these "ethiops" structures and the environment, noting that blacks had a greater amount than whites." Frank Spencer, Ecco Homo (1986), p.96 - Dezeimeris III. 417 - Quérard France litt.. V.p.41. "L’auteur regarde le corps muqueux comme le véritable organe de la couleur de la peau" - Sabin 39627. Hirsch III 709. Cohen 611 - Pas dans Waller.
800 


LE PELLETIER (Jean). L'Alkaest ou le dissolvant universel de Van-Helmont, 1704

LE PELLETIER (Jean). L'Alkaest ou le dissolvant universel de Van-Helmont, relevé dans plusieurs traitez qui en découvrent le secret. Rouen, Guillaume Behourt, 1704, in 12, de 2ff. 256pp. 2ff., demi-veau rouge fin 18e, dos lisse orné, plats papier rouge avec encadrement d'une chaînette dorée. Bel exemplaire 

Rare ouvrage très estimé. Il contient pour la première fois en français des extraits et commentaires de l'oeuvre de Philalèthe et de Starkey. En particulier: Le 11e chapitre du secret révélé du Philalèthe, son "commentaire sur les douze portes de Ripley" (préface, 3e et 4e portes), la traduction des 20 stances du poème intitulé "Medulla Alchimiae", du dialogue de Philalèthe sur "le secret de l'Alkaest", la traduction des chapitres IX à XIII de la "Pyrotechnie" de Starkey, et "de la liqueur alkaest  ou dissolvant universel de Paracelse et Van-Helmont" du même Starkey, et les réflexions de l'auteur "sur la manière de faire l'alkaest". ¶ "Ouvrage curieux et fort estimé" d'après Lenglet-Dufresnoy Hist. de la philosophie hermétique - Caillet n°6550 (n'a pas vu l'édit. de 1704) - Duveen p.353 - Nourry cat. alchimie de 1927 n°262 - Guaïta n°1551 "L'un des ouvrages anciens d'alchimie les plus curieux" - Pas d'exemplaire dans Dorbon.
1.800